Cholestox (30ml). Herbier du midi

Cholestox

Cholestox - Herbier du midi (30ml)

Prix régulier $17.50

DESCRIPTION

Cholesterol

Triglycéride

Equilibre foie-reins

Trouble HDL/LDL

Recommandé pour réduire le taux de cholestérol, même dans les cas particulièrement rebelles aux régimes restrictifs.

Important : lorsque le taux de cholestérol est accompagné d’un haut taux de triglycérides, un régime pauvre en sucre et en alcool doit être avantageusement suivi par la personne.

Composition : Olea europea 2D: hypocholestérolémiant et antiathérosclérotique. Juniperus 1D: Médicaments contre le cholestérol, stimulant du foie et des reins. Chine 3CH: Le remède homéopathique le plus connu pour abaisser le cholestérol. Solidago virga aurea 5CH: Remède d'insuffisance hépatique asymptomatique. 3CH Pancréas: Stimule le pancréas. Bilinum 3CH: l'extrait biliaire stimule l'excrétion biliaire. Curcuma 1D: Action hypocholestérolémiante utilisée en médecine ayurvédique depuis des siècles. Pulmine 7CH: Rétablit l'équilibre entre l'énergie du poumon toujours liée à la fonction hépatique. Tsh 5 + 7 + 9 CH: Recherche Le Dr Julian a montré le lien entre le cholestérol et l'hormone stimulant la thyroïde. Hepatine 3CH: Stimule l'action du foie. Alcool 30%

Précautions: n/a

L'homéopathie est pratiquée un peu partout dans le monde tant par des médecins, des dentistes, des pharmaciens et des vétérinaires que des homéopathes, des naturopathes, des chiropraticiens, des praticiens de la médecine ayurvédique, et de nombreux autres professionnels de la santé.

Créée au début du XIXe siècle par Samuel Hahnemann, elle repose essentiellement sur deux fondements :

La loi de similitude. Similia similibus curentur, le semblable guérit le semblable; ce principe, qu'on fait remonter à Hippocrate, veut qu'une substance qui provoque un groupe de symptômes chez une personne en santé puisse guérir une personne malade chez qui se manifeste le même groupe de symptômes. C'est ce principe qui a donné son nom à l'homéopathie, des mots grecs homeo et pathos signifiant respectivement « similaire » et « maladie ou souffrance ».

Le procédé des hautes dilutions. La théorie homéopathique allègue que la dilution d'un remède peut en potentialiser les effets curatifs. Les remèdes homéopathiques sont dilués plusieurs fois dans un mélange d'eau et d'alcool. Entre les dilutions successives, on administre au remède une série de secousses (appelées succussions dans le jargon des homéopathes).

Ingrédients
Autres ingrédients
Eau distillée
Alcool éthylique 20%
Ingrédients médicaux
Quinquina (Cinchona officinalis): 3 CH
Genévrier (Juniperus communis): 2 X
Romarin (Rosmarinus officinalis): 2 X
Verge d'or (Solidago virgaurea): 5 CH
Pissenlit (Taraxacum officinale): 12 X